GRS pour Global Recycled Standard                                                           

                                                                      

Le Global Recycle Standard (GRS) a été développé par Control Union Certifications pour répondre aux demandes de secteurs industriels (du secteur textile notamment) pour permettre d'attester de la composition en matériaux recyclés d'un produit donné, par l'apposition d'une marque de certification attribuée par un organisme certificateur indépendant.

 

Il permet d'assurer aux distributeurs et aux consommateurs finaux qu'un produit donné est fabriqué à partir d'un pourcentage de matériaux recyclés, cela tout au long de la chaîne de production. La teneur en matériaux recyclés est clairement déclarée directement sur le produit. Cette démarche est identifiée directement sur le produit par l'apposition d'un logo facilement identifiable.

 

Exigence sur les matières recyclées

 

Le recyclage des matériaux fait référence au point dans le cycle de vie du recyclage lorsqu'un matériau récupéré est transformé en un matériau recyclé.

 

Les entités impliquées dans le recyclage des matériaux doivent :

 

- Vérifier que toutes les sources de matériel récupéré ont un caractère légal, une autorisation d’opérer et de conserver des copies des documents officiels

- Maintenir les accords avec le fournisseur de matériel récupéré valides

- Recueillir et conserver la déclaration de matériaux récupérés au moins 1 fois par an

- Inspecter toutes les entrées de matériel récupéré pour confirmer la non-présence de produits vierges

- Demander tous les certificats de transactions pour les produits GRS sortants

 

Exigences environnementales

 

Mise en place d’un système de gestion des questions environnementales

Ce système de gestion des problématiques environnementales doit inclure à minima :

 

- un manuel ou aide-mémoire

- une personne responsable désignée pour sa mise en œuvre

- un système de mise à jour des exigences locales

- un système de gestion des contrôles pour mesurer, documenter et suivre les indicateurs environnementaux pertinents

- un plan d’action annuel pour atteindre les objectifs d’amélioration sur le plan environnemental

- des procédures à suivre pour la formation du personnel concerné aux questions environnementales

Consommations d’eau, d’énergie et production de gaz à effet de serre contrôlées

 

L’entreprise ou organisation certifiée doit respecter et surveiller les exigences légales en matière de consommation d’eau, d’énergie et de production de gaz à effet de serre.

 

L’entreprise ou organisation certifiée doit établir et suivre les objectifs d’amélioration continue.

 

Exigences concernant la qualité technique et la toxicité humaine

 

Les matières premières, les produits intermédiaires et les produits textiles finis doivent respecter les limites rigoureuses concernant les résidus indésirables.

 

Les produits pouvant être utilisés sont basés sur les principales exigences suivantes :

- exclusion de substances classées dangereuses pour l’environnement et / ou la santé humaine par la législation REACH

- exclusion de substances et mélanges classés comme pouvant avoir un risque particulier

 

 

Exigences sociales

 

Tous les transformateurs et fabricants de l’industrie textile doivent respecter des critères sociaux fixés par les normes fondamentales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

 

Ils doivent mettre en place une politique de responsabilité sociale avec des éléments définis pour atteindre les exigences de minima sociaux.

 

Elimination du travail forcé.

Liberté syndicale et reconnaissance du droit de négociation collective.

Amélioration des conditions de travail

Abolition du travail des enfants

Suffisance des salaires

Horaires de travail décents

Abolition de la discrimination

Régularité d'emploi

Abolition du traitement brutal et inhumain